Les enfants en bonne santé sont spontanés, bruyants ts, dynamique,émotifs et vifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les enfants en bonne santé sont spontanés, bruyants ts, dynamique,émotifs et vifs

Message par Admin le Mer 16 Aoû - 10:45

Les enfants en bonne santé sont spontanés, bruyants, dynamiques, émotifs et vifs.

Les enfants ne sont pas nés pour rester calme, ne pas toucher quoi que ce soit, être patient et être seul. Les enfants ne sont pas nés pour rester assis et regarder la télévision ou jouer avec la tablette. Les enfants ne veulent pas se taire tout le temps.
Ils ont besoin de se déplacer, d'explorer, de chercher la nouveauté, de créer des aventures et découvrir le monde autour d' eux. Ils sont en train d’apprendre, sont des éponges, des joueurs nés, des aventuriers en quête de trésors, des tremblements de terre puissants.

Ils sont libres, ce sont des âmes pures qui veulent voler, ne veulent pas rester à l'écart ou avoir des chaînes sur leurs pieds ou leurs mains. Ne les rendons pas esclaves de la vie adulte, de la hâte et de l'absence d'imagination des grands.
Ne les poussons pas dans notre monde cru, développons leur capacité à s’étonner, garantissons leur une vie sociale, émotive et riche de contenus cognitifs, de parfums de fleurs, d’expressions sensorielles, de joie et de connaissances.

Qu'est-ce qui se passe dans le cerveau des enfants quand ils jouent?
Il est de notoriété publique que les jeux ont des avantages à tous les niveaux chez les enfants: En termes physiologiques, émotionnels, comportementaux et cognitifs. Il y a beaucoup d'effets positifs tous liés les uns aux autres:
• Le jeu ajuste leur état émotionnel et leur anxiété.
• Il favorise l' attention, l'apprentissage et la mémoire .
• Il réduit la tension neuronale favorisant le calme, le bien-être et le bonheur.
• Il renforce leur motivation physique ; de cette façon, les muscles réagissent en les
encourageant à jouer.
• Cela conduit à un état optimal d'imagination et de créativité ; ils exploiteront au mieux le dont de l’imagination.
La société a alimenté l’hyper parentalisation, autrement dit l'obsession des parents à amener les enfants à acquérir les compétences spécifiques qui leur permettent d'obtenir un bon travail dans l'avenir.
L'entreprise et les éducateurs oublient que la valeur des enfants ne réside pas dans un vote pris à l'école et que, ce faisant, ils négligent les très importantes aptitudes pour la vie.
Source: https://lamenteemeravigliosa.it/bambini-sani-spontanei-chiassosi/
Traduction et adaptation Monique Tedeschi

Admin
Admin

Messages : 340
Date d'inscription : 11/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://sphere-celeste.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum