Apprendre à se connaitre, etre-soi-meme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apprendre à se connaitre, etre-soi-meme

Message par Admin le Lun 24 Fév - 9:05

Qui sommes-nous ?
Nous ne savons pas qui nous sommes. Nous nous sommes tant éloignés de nous-mêmes. Nous avons bien du mal à nous retrouver.
Nous vivons dans l’agitation, dans le stress permanent. Nos peurs nous gouvernent. Nous avons des tas de croyances. Des croyances sur le monde, des croyances sur les autres, sur nous-mêmes également. Ces croyances nous limitent. Elles nous enferment dans un système de pensée, nous emprisonnent. Elles nous privent de vivre des expériences et nous aveuglent.
Nous sommes conditionnés à penser d’une certaine façon. Nous agissons en fonction de ces pensées. Nous nous identifions à nos pensées, les prenant pour vrai. Notre esprit se rétrécit. Nous ne voyons plus les choses dans leur réalité, mais en fonction de notre représentation mentale.
Du coup, puisque tout ce que nous percevons est faussée, l’image que nous avons de nous-mêmes l’est également. Nous avons tant d’aprioris sur nous-mêmes. Nous n’avons pas conscience de qui nous sommes réellement. Nous pensons avoir tel caractère, être telle ou telle personne. Nous nous sommes collés des étiquettes. Et d’une certaine manière cela nous convient bien. Puisque nous sommes tant persuadés de qui nous sommes, nous n’avons pas à fournir d’efforts.
Vous avez déjà entendu cette fameuse expression qui sort souvent de la bouche des gens: “ c’est comme ça et je n’y peut rien”. Autrement dit, il n’y a rien à faire. Nous nous plaignons de nos vies. Nous aimerions presque tous améliorer notre existence. Le problème c’est que nous ne sommes pas prêt à regarder ce qui ne va pas. Nous ne voulons pas voir ce qui en nous est générateur de souffrance.
En fonctionnant ainsi nous nous privons de faire connaissance avec nous-mêmes. Nous restons très en surface des choses, car ce qui est à l’intérieur nous fait peur. Nous nous efforçons donc de nourrir une certaine image de nous-mêmes. Nous ne voulons pas savoir qui nous sommes vraiment.

Comment nous nous sommes éloignés de nous-même
Enfants, nous pensions que les choses étaient de telle ou telle façon. On nous a inculqué des valeurs, transmis une certaine vision sur le monde. A cette époque nous n’étions pas ou très peu conscient. Nous voulions apprendre et tout ce que nous vivions nous influençait. Nous étions aussi très naïf et n’avions pas cette capacité à prendre du recul.
Au fil du temps nous nous sommes donc forgé un tas de croyances sur le monde.

Aujourd’hui, si nous souffrons tant c’est parce que nous sommes en décalage avec notre être intérieur, c’est à dire avec ce que nous sommes au plus profond de nous-mêmes. C’est pour cette raison que nous ne nous sentons pas à notre place. Nous ne sommes pas à l’aise dans notre travail, pas épanoui dans notre vie sentimentale…
Attention, il ne s’agit pas d’accuser la société, nos éducateurs ou encore nos parents ! Ceux-ci n’y sont pour rien. Car eux-mêmes ont été éduqués ainsi. Leur intention était bonne, tout au moins pour la plupart d’entre eux. Ils souhaitaient nous apporter le meilleur d’eux-mêmes. Ils voulaient nous rendre heureux. Cependant, Ils n’étaient pas conscients de leur manière de penser et d’agir. Ils nous ont donc transmis à leur tour leurs peurs et leurs croyances.
Nous sommes donc là aujourd’hui, avec toutes nos croyances, avec tout ce système de pensées qui dirige notre vie. Nous pensons que telle personne est timide parce qu’elle se comporte comme telle. Nous voyons quelqu’un s’emporter alors nous le cataloguons comme colérique. Nous sommes prisonniers de nos vues fausses. Nous jugeons, interprétons, analysons sans cesse. Mais nous ne sommes pas dans le présent. Nous voyons les choses à partir de notre expérience passée.
Et quand nous découvrons le mensonge auquel nous avons bien voulu croire, nous souffrons. Mais cette souffrance est positive. Du moins si l’on sait la regarder avec sincérité. Puisqu’elle nous invite à nous rendre compte des dysfonctionnements en nous. Encore une fois, il ne s’agit pas là de se juger, mais bien de remettre en question notre manière de fonctionner. C’est-à-dire notre manière de penser et d’agir. Ceci est un défi de tous les jours !

Apprendre à se connaitre pour être soi-même
Maintenant que nous avons vu les raisons pour lesquelles nous ne sommes pas nous mêmes, nous devons apprendre petit à petit à (ré) faire connaissance avec nous-mêmes.
Il convient donc dans un premier temps d’identifier toutes ces pensées et croyances limitantes. Cela passe par un examen approfondi. Cela ne doit pas être quelque chose d’intellectuel, mais plutôt une prise de conscience de nos schémas intérieurs. C’est très bien de connaître l’origine de notre manque de connaissance de nous-mêmes. C’est très bien aussi de savoir que nos pensées nous influencent, que nos croyances dirigent notre vie et que de ce fait nous n’agissons pas en fonction de nous-mêmes, mais plutôt de la représentation que nous avons de la situation.

Seulement nous ne pouvons nous libérer que de ce que nous connaissons. Et pour le réaliser il faut en être conscient. Heureusement pour nous, il existe un outil extrêmement puissant pour nous aider à être de plus en plus conscient de notre façon d’être. Nous pouvons grâce à lui réaliser. Je veux parler de la méditation. Je parle ici d’outil mais en réalité il s’agit plus d’un art de vivre, d’une façon d’être. C’est un état d’esprit à acquérir, libre de tout jugement, de toute critique.
La méditation nous permet de nous familiariser avec nous-mêmes. En prenant conscience peu à peu de nos comportements et états mentaux, nous avons la possibilité de nous détacher de ceux-ci. Tout le but de la méditation est d’éveiller notre attention afin de ne plus être le jeu de nos pensées et de nos émotions. A force de pratique, nous commençons à voir ce qui en nous génère la souffrance.

Un apprentissage de tous les jours
Nous mettons en place de nouvelles habitudes de penser, de nouvelles habitudes de fonctionner dans nos vies. Ces habitudes prennent place petit à petit dans nos vies et remplacent tour à tour nos anciennes habitudes. Nous découvrons peu à peu une autre facette de nous-mêmes. Facette qui jusque là était tapis dans l’ombre. Nous devenons plus conscient, plus serein, plus positifs. Ces états sont des états naturels.
Nous apprenons chaque jour à développer nos capacités. C’est un apprentissage de tous les jours, un apprentissage ô combien enrichissant. En étant bon pour nous, en apprenant à nous connaître nous nous rapprochons de ce que nous sommes. En devenant nous-mêmes nous rendons service aux autres puisque nous leur donnons la possibilité d’être à leur tour eux-mêmes.
Vous l’avez compris, apprendre à être soi-même est une une aventure passionnante. Cela demande de faire preuve d’une grande honnêteté envers soi-même. C’est un défi de toute une vie. Et comme dans tous les défis il y a des embuches, des difficultés. Il ne suffit pas de s’assoir sur un coussin pour comprendre comment nous fonctionnons, encore faut-il développer notre état d’esprit au quotidien, dans chaque situation, dans chaque action.

La méditation, la connaissance de soi est un apprentissage quotidien !
Je vous souhaite à toutes et à tous de relever le défi d’être vous-même !

Admin
Admin

Messages : 333
Date d'inscription : 11/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://sphere-celeste.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se connaitre, etre-soi-meme

Message par Admin le Lun 24 Fév - 9:06


Etre soi-même, apparaitre tel que l’on est aux yeux des autres. Voilà un grand chalenge à relever n’est-ce pas ?
Nous avons bien souvent du mal à rester nous-même sans nous juger, sans tricher car nous souffrons d’un manque de confiance en nous.
Nous ne voulons pas décevoir nos amis, nos proches, nos collègues. Nous cherchons à nous faire accepter, à ce que l’on nous comprenne.
En raison d’un grand nombre de peurs, conscientes ou non, nous nous empêchons de rester nous même. Nous utilisons des ruses pour ne pas trop nous dévoiler. Nous ne voulons pas montrer nos côtés sombres.
Le problème, c’est que plus nous voulons montrer une image de nous différente de ce que nous sommes en réalité, plus nous nous éloignions de nous-même.
Un sentiment de mal-être permanent apparait alors.
Nous prenons l’habitude de ne pas dire ce que nous avons à dire pour ne pas vexer autrui mais en réalité nous avons peur que l’autre nous rejette.
Nous nous empêchons également de sourire ou d’exprimer nos sentiments positifs. Nous pensons à tort que cela pourrait nous nuire donc nous ne voulons pas paraitre “trop gentil”.
Nous sommes un peu comme des robots. Nous sommes programmés à agir de telle ou telle façon dans chaque situation. Tout est calculé, galvaudé.
Nous ne sommes plus à l’écoute de nous-même.
Je connais trop ce sentiment de gêne. J’en ai tellement souffert que je ne veux plus revivre cela.
Si vous souffrez vous aussi de ce mal-être, vous devriez entamer une démarche pour apprendre à vous connaître et prendre confiance en vous.
En ayant une meilleure image de vous-même vous ne chercherez plus à cacher vos défauts ou à séduire pour vous faire accepter.
Tout le monde a des défauts. D’ailleurs, plus on cherche à les cacher, plus ils apparaissent. On ne peut pas tricher dans une relation ou cela ne dure pas longtemps.
N’en n’avez-vous pas assez de cacher vos défauts ?
N’en n’avez-vous pas assez de vivre en fonction des autres ?
N’en n’avez-vous pas marre de tricher, de vouloir plaire à tout le monde, de vouloir que tout soit parfait ?
Relèverez-vous le défi d’être vous même ?


Admin
Admin

Messages : 333
Date d'inscription : 11/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://sphere-celeste.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se connaitre, etre-soi-meme

Message par Admin le Lun 24 Fév - 9:07

Etre soi-même
Il est important de comprendre l’intérêt d’être soi-même. En effet, comment demeurer en paix si nous sommes sans cesse à la recherche de notre identité ?
Etre soi-même c’est faire preuve d’authenticité vis à vis de soi et des autres. Cela demande une grande écoute et beaucoup de courage. Pour arriver à devenir totalement soi-même il convient de se libérer du jugement que l’on porte sur soi et sur les autres, d’arrêter de se comparer et de savoir ce qui est bon pour nous. C’est être en accord avec soi.
J’ai longtemps été prisonnier dans cette fausse image de moi-même. Je n’étais pas à l’écoute de mes sentiments. Je m’interdisais de dire ou de faire certaines choses. Pour ne pas décevoir, pour ne pas me tromper aussi. J’étais tellement désespéré, je ne trouvais pas ma place donc je voulais changer complètement… être quelqu’un de différent !
En réalité cela est rattaché avec le fait de vouloir plaire aux autres à tout prix. C’est une recherche permanente de reconnaissance. C’est une course sans fin, on ne peut pas plaire à tout le monde.
Mais nous ne pouvons pas devenir quelqu’un de différent. Nous sommes ce que nous sommes. Nous ne pouvons pas être quelqu’un d’autre ou alors nous nous mentons à nous-mêmes.

Pourquoi désirons-nous vivre la vie de quelqu’un d’autre ?
Si nous avons tant de mal à nous accepter tel que nous sommes c’est bien parce que nous souffrons. Nous voulons échapper à ce moment qui nous est insupportable. Nous nous mettons donc à rêver et à idéaliser la vie des autres. Il s’agit bel et bien d’une fuite, d’un refus de nous confronter à nous-mêmes.
Nous avons été déçus, blessé et avons perdu confiance en nous. Nous ne nous aimons plus. Le seul moyen que nous avons trouvé est alors de nous échapper de cette image négative que nous portons sur nous.
C’est cela qui nous amène à vivre la vie de quelqu’un d’autre plutôt que la nôtre. Nous sommes dans le fantasme et le fantasme permet de ne pas affronter la réalité qui nous es trop difficile.
Ce que nous ne réalisons pas c’est que par cette attitude nous nous coupons peu à peu de nous-mêmes. Nous vivons dans l’illusion.Nous ne sommes pas en accord avec nous-mêmes. Nous avons juste trouvé une sorte de déguisement qui nous permet de ne pas trop souffrir. Certains se réfugient dans la timidité, d’autres sont extravertis…
Mais tout ceci ne peut pas durer car un jour ou l’autre nous serons démasqué. Nous ne pouvons pas tricher sans arrêt sans en subir les conséquences. L’existence nous rappel toujours à l’ordre pour nous remettre dans le droit chemin. Jusqu’à ce que nous comprenions que nous avons fait fausse route, que nous nous sommes éloigné de nous-mêmes. Le corps nous envoie des signaux et si nous sommes attentifs nous saurons les percevoir.
Certaines personnes sont tellement perdues dans l’obscurité qu’il est très difficile voir impossible pour elles de se défaire de leur masque. Elles préfèrent continuer à vivre dans le mensonge au risque de se perdre totalement plutôt que de faire apparaitre leur véritable nature.

Une Apparence trompeuse
Je voulais tellement changer de choses qui me déplaisaient en moi. Je souhaitais me débarrasser de l’image que j’avais de moi. J’ai utilisé de nombreux artifices pour pallier ce mal-être.
Comme vous devez le savoir j’étais une personne très émotive. J’avais peur des gens, je n’osais pas m’exprimer et j’étais très anxieux. Je ne supportais plus de me faire bousculer par les autres donc j’ai mis en place des stratégies de défense. Je me suis blindé.
J’étais devenu très dur et exigent avec moi-même et avec les autres. Je n’étais pas très tolérant et m’emportais pour un rien. Ce comportement me maintenait dans l’image d’une personne forte avec un caractère bien trempé. Du coup, on n’osait plus trop me chercher, en tout cas on se méfiait de moi.
Le petit garçon qui jusque là se faisait écraser par les autres avait pris sa revanche. Plus question de se laisser faire. C’était lui qui prenait le dessus sur les autres désormais, c’était lui le plus fort !
Mais tout ceci n’est qu’une apparence trompeuse. Derrière cette agressivité se cachait beaucoup de peur. La peur de ne pas exister, de ne pas être reconnu. La peur de se montrer tel que l’on est tout simplement, avec ses défauts, ses faiblesses.
Attention, je ne dis pas que je n’aurais jamais dû me comporter ainsi. Je pense même que cela fut nécessaire pour moi à cette période pour éviter de sombrer dans la non-acceptation totale de moi-même. J’étais trop fragile, il fallait bien trouver une riposte.
Seulement avec le temps je me suis rendu compte que le fait de vouloir sans cesse se protéger et contrer les autres ne m’aidait pas à me sentir libre et heureux.
Tôt ou tard il y a toujours un retour de bâton. On ne peut pas être le plus fort, le plus intelligent ou encore le meilleur. Personne n’est plus important que personne.
A ce propos, voici une citation du dalai lama:
Savez-vous pourquoi les autres sont plus importants que vous ? Parce qu’ils sont plus nombreux !

Un point important sur le fait de rester soi-même
Etre soi-même ne veut pas dire que vous devez garder les mêmes habitudes de vie, bien au contraire. Votre manière de penser et d’agir peut changer. Si vous vous êtes éloigné de vous-même vous avez mis en place certains comportements qui ne sont pas adaptés, qui ne sont pas juste pour vous. Il convient alors de se retrouver autrement dit de trouver l’attitude qui vous est profitable.
Si par exemple vous avez pris l’habitude de vous mettre en colère, vous vous rendez compte que cela génère beaucoup de peine et d frustration. La haine, la jalousie également sont des obstacles à votre accomplissement personnel.

Ce n’est pas en enviant les autres ou en leur causant du tort que vous trouverez le bonheur.
Apprendre à être soi-même c’est désapprendre de ses vieilles habitudes. En d’autres mots c’est se libérer du poids énorme dû à notre conditionnement.

Admin
Admin

Messages : 333
Date d'inscription : 11/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://sphere-celeste.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se connaitre, etre-soi-meme

Message par Admin le Lun 24 Fév - 9:08

Quelques clés pour être soi-même:

Inspirez vous au lieu de copier
En copiant les autres vous avez certainement appris de nombreuses choses. Un enfant qui arrive dans le monde a besoin de se référer à son père ou à son éducateur. Il mime ses propres faits et gestes. Il se calque sur son attitude.
Dans bien des domaines nous faisons comme cet enfant. Si nous voulons apprendre à mieux communiquer ou à avoir confiance en nous, nous allons observer ceux qui réussissent dans ce domaine. Nous allons nous servir de leur expérience pour trouver nos marques.
Le danger c’est que à la longue  nous n’avons pas conscience de ce que nous faisons. Nos pensées, nos actions sont en mode automatique. Nous n’avons pour la plupart pas appris à agir par nous-mêmes. Nous faisons les choses sous l’influence d’une autorité extérieure.
Si nous pouvions nous inspirer des autres et adapter ce que nous voyons et apprenons en fonction de qui nous correspond le mieux, nous serions un peu plus nous-mêmes.

2. Arrêter de vous comparer
Si vous êtes sans cesse en train de vous comparer, vous ne serez jamais satisfait. Vous trouverez toujours plus fort. Dites-vous que vous avez votre propre histoire et que si quelqu’un est « meilleur “ que vous dans un domaine c’est très certainement qu’il a plus d’expérience. Au lieu de vous comparer, cherchez à comprendre comment une personne s’y prend pour réaliser telle ou telle chose. Et si vous n’y arrivez pas c’est tout simplement que vous n’êtes pas fait pour ça. Nous avons tous des domaines de prédilections et des lacunes aussi.

3. Cessez de vous juger

Le jugement entraine de la culpabilité. Et si vous vous jugez c’est parce que vous voulez être parfait. Vous avez une image de vous qui ne vous plait pas et vous voudriez vous montrer sous un angle différent. Vous avez commis une erreur ? Vous n’êtes pas nul. Vous avez manqué de lucidité et avez été maladroit.  Si vous voulez mieux vous connaitre vous devriez vous débarrasser du jugement envers vous-même.

4. Osez et acceptez de vous tromper

Osez vous confronter à vous-même et aux autres. Faites-vous peur. Lancez-vous ou vous le regretterez. Posez-vous la question suivante : Qu’est-ce qui peut vous arriver de pire si vous échouez ? Si vous ne voulez pas stagner dans votre vie, lancez-vous des défis. Vous apprendrez toujours, surtout de vos échecs. Et si vous vous trompiez ? Ce serait terrible n’est-ce pas ? C’est en vivant des expériences et en acceptant de vous tromper que vous apprendrez le plus sur vous-même. Vous n’êtes pas parfait et ne le serez jamais. J’ai mis longtemps à accepter mes défauts mais aujourd’hui je peux dire que c’est très libérateur. C’est en osant affronter vos peurs et en les acceptant que vous apprendrez.
5. Changez vos croyances

Nous sommes plein de croyances sur nous-mêmes, sur le monde qui nous entoure. Ces croyances se sont construites depuis l’enfance. Nous n’en sommes même plus conscients. Certaines d’entre elles sont profondément ancrées en nous et nous limitent totalement. Elles nous empêchent d’être nous-mêmes. La bonne nouvelle c’est que ces croyances peuvent être reprogrammés. J’étais coincé dans une image de timide, je l’ai changé. Je croyais être une personne anxieuse, impulsive. Ces aspects de moi se sont également atténués.

6. Apprenez à vous aimer

Vous devriez avoir de l’estime pour vous. Faites-vous du bien, félicitez-vous lorsque vous réussissez quelque chose. On ne vous a peut être pas appris à vous aimer et c’est bien dommage. Je sais ce que vous ressentez. J’ai longtemps eu une piètre image de moi et je ne m’autorisais pas à me souhaiter du bonheur. Mais si vous ne vous le faites-pas pour vous, qui d’autre le fera ? Apprenez à reconnaitre vos qualités et respectez-vous.

7. Faites-vous confiance

La confiance en soi est un des piliers indispensable  pour devenir soi-même. Je comprends tout à fait que si vous n’avez pas appris à vous faire confiance, vous avez l’impression d’être une mauvaise personne et du coup vous voulez être quelqu’un d’autre. Vous devez retrouver confiance en vous. Accomplissez de petites choses et voyez que vous êtes capables. Vous avez certainement de nombreuses qualités. Vous avez réussi plein de choses, vous êtes certainement doué dans un domaine.
Pour avancer dans votre démarche vous avez peut être besoin comme moi de vous faire aider. Tout dépend de vos difficultés à vous retrouver. En tout cas il n’y a pas de mal à demander de l’aide. Au travers ce blog j’essaye tant bien que mal de vous donner des pistes, de vous faire bénéficier de ma propre expérience, mais je suis conscient que cela ne suffit pas.

N’hésitez pas à entreprendre une démarche de développement personnel, de consulter un thérapeute si vous vous sentez seul et désemparé. N’attendez pas de tomber dans la dépression pour réagir. La méditation est également très utile pour se reconnecter à soi et prendre conscience de ses comportements invalidants afin de ne plus en être le jeu. Cela m’a beaucoup aidé à reprendre confiance en moi et à découvrir que j’avais des qualités ! On reparlera de tout cela plus en détail dans un futur article si vous le voulez.

Conclusion :
Après avoir traversé différentes épreuves je sais quels bénéfices je peux tirer du fait d’être entièrement moi-même. J’apprends à m’accepter, à m’aimer chaque jour un peu plus. Je me fais confiance et je vis avec mes peurs, mes doutes et mes manques.

Et vous, vivez vous la vie de quelqu’un d’autre ?

Admin
Admin

Messages : 333
Date d'inscription : 11/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://sphere-celeste.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à se connaitre, etre-soi-meme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum