LA RÉGÉNÉRATION CELLULAIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA RÉGÉNÉRATION CELLULAIRE

Message par Admin le Sam 25 Mai - 8:29

LA RÉGÉNÉRATION CELLULAIRE



Bruce Lipton a démontré de façon magistrale que nos croyances affectent notre fonctionnement biologique. Il semble crucial de connaître le pouvoir inhérent à nos cellules pour devenir quantiques ou plutôt pour découvrir que nous le sommes. Nous comprenons à peine le monde « invisible » qui constitue pourtant 90 % de qui nous sommes. En fait, je pense que nous serons très étonnés des pouvoirs que nous possédons. Dans le monde quantique, on se focalise sur l’énergie plutôt que sur la matière.

Selon Bruce, chaque cellule possède son propre champ énergétique. Ainsi, si nous sommes, comme vous le dites, « assis au volant » en ce qui concerne nos cellules, que se passe-t-il quand elles sont endommagées, quand des toxines sont présentes dans le corps, ou quand survient un traumatisme? Si les signaux reçus ou envoyés par les cellules sont » étouffés « , cela cause sûrement un dysfonctionnement et des maladies.

Quand des cellules sont physiquement endommagées, le sont-elles également sur le plan énergétique, ou bien les deux aspects sont-ils indépendants?

les cellules se divisent régulièrement pour se reproduire et qu’elles ne créent pas nécessairement des cellules endommagées! Par conséquent, même s’il y a un dommage énergétique, il faut aussi poser la question quantique: Que créeront ces cellules quand elles se diviseront de nouveau? Voilà un processus fondamental qui intéresse ceux qui traitent de biologie et de conscience.

Chaque organe du corps se régénère, même la peau (1′organe le plus vaste). C’est ce qui vous garde en vie et vous permet aussi de vivre longtemps. Au cours du processus constant de régénération, l’ADN qui constitue la structure cellulaire fournit les instructions relatives à la division cellulaire. La plupart des humains considèrent ce processus comme un simple phénomène biologique et statique. Et si je vous disais que chaque fois que les cellules se divisent, elles demandent à l’ADN quantique: « Encore une fois? Comme avant? Exactement la même chose? » Si vous parlez à vos cellules, elles reçoivent alors une directive. Si, comme la plupart des humains, vous pensez ne pas pouvoir intervenir dans un « processus corporel », vous laissez alors le corps faire ce que vous pensez qu’il fait de lui-même et vous n’entendez jamais la question que posent vos cellules.

Cependant, si vous ajoutez au processus la conscience de l’humain qui parle à ses cellules, un miracle quantique se produit, auquel vous ne croyez toujours pas. C’est l’humain qui dirige les opérations. Chaque jour, il dit à ses cellules: « Chère structure cellulaire, crée en moi la santé parfaite à laquelle j’ai droit. Élève tes vibrations. Reflète le créateur en toi. »

L’ADN peut alors répondre aux questions des cellules lorsqu’elles se divisent. Sa réponse ressemble à ceci : « Crée une nouvelle cellule possédant un nouveau programme, non celui de la cellule endommagée, qui était faible, mais un autre, qui est fort. Prends modèle sur celle qui a résisté à la maladie, car elle est immunisée contre celle-ci. Va à l’intérieur et puise ce que l’âme a déjà gagné et vécu. Prends celle de la vie qui est toujours active dans l’Akash en tant que « modèle potentiel ». »

Voyez-vous ce qui se produit alors? L’être humain ne peut vraiment pas savoir à quoi ressemblent ces programmes, mais ces derniers sont tous fondés sur ce qu’il a été. Chaque modèle et chaque nuance de chaque vie sont là. Toutes vos forces et tous vos talents sont là. Tout ce que vous avez appris sur Dieu est là, au même titre que toute expérience spirituelle. Il s’agit simplement de dire chaque jour aux cellules de « collaborer pour refléter le créateur intérieur ». Ainsi, vous leur donnez des indices sur ce que vous désirez être ou sur le nombre d’années que vous voulez vivre! Dès lors, l’ADN, qui est plus que quantique, fera le reste.

N’abordez pas la chose comme si vous parliez à un processus. Faites comme si vous vous adressiez à la plus puissante base de savoir de l’existence. Elle « sait » ce dont vous avez besoin. Ne lui dites pas, par exemple, d’aller « chercher le guerrier de la vie numéro 254″. Devenez suffisamment quantique pour comprendre que vous parlez à l’énergie quantique d’un savoir qui vous concerne. Les cellules vont capter votre intention, un point c’est tout. L’intention n’est pas partagée entre le physique et le non-physique. Les choses quantiques sont affectées par les choses quantiques, et votre conscience est la chose la plus quantique que vous possédiez et que vous puissiez contrôler.

Abordez donc cela dans l’amour, non dans le protocole. N’écrivez rien. Ne vous demandez pas à quel moment vous devriez le faire ni ce que vous devriez dire. Comprenez que votre ADN vous écoute à plein temps. Mais, dans votre linéarité, vous tentez de l’impressionner, de choisir le « meilleur » moment pour lui parler, ou encore vous vous dites: « Si je fais face au nord, la communication sera sans doute meilleure. » Vos cellules sont vos meilleures amies, toujours prêtes à suivre vos instructions. Elles sont sans cesse à l’écoute. Pourquoi ne pas commencer en leur disant: « Je vous aime. »

Pas facile à faire. En général nous avons une très mauvaise image corporelle, mais dans le cas des anorexiques, c’est particulièrement vrai. Quand nous les voyons, nous les trouvons très maigres alors qu’eux s’estiment gras quand ils se regardent dam le miroir. Cette mauvaise perception qu’ils ont d’eux-mêmes suggère à leur corps de se débarrasser du gras, alors qu’en fait ils n’en ont pas à perdre. Qui plus est, ils meurent souvent d’une telle déficience. Voilà qui démontre l’importance de la perception du corps. Quand elle est faussée, elle peut conduire à la mort. Mourir à cause d’une fausse perception, c’est quand même épouvantable!

Notre vision de la vie détermine-t-elle quels gènes seront activés?

Ce n’est pas que les signaux émis sont mal perçus. Le corps est beaucoup plus intelligent que cela. C’est simplement qu’il constate une absence de communication, car une mauvaise perception entraîne une incapacité pour l’humain de communiquer adéquatement avec ses cellules. Par conséquent, celles-ci ne reçoivent aucun message, plutôt qu’un mauvais, et font tout bonnement ce qu’elles ont toujours fait, soit réagir de leur mieux, en l’absence de directives, au monde tridimensionnel qui les entoure.

Sans directives de la conscience, les émotions se traduisent en réactions chimiques déséquilibrées. C’est là la réponse à la question posée. Le corps n’entend rien, puisque l’humain ne lui donne aucune directive. Alors, il interprète les émotions comme de la peur, de l’anxiété, un sentiment de danger, soit seulement l’intrant de base, qui n’est absolument pas contrôlé.

Le corps réagit donc à ce déséquilibre émotionnel en se débarrassant du gras. Il ne réagit pas à de mauvais signaux. Il s’agit plutôt du fait qu’il n’y a pas de communication, mais seulement des réactions chimiques, lesquelles ont besoin des directives quantiques de l’humain. Les cellules écoutent la « radio » de la conscience humaine, mais rien n’y est diffusé. Elles ne perçoivent donc que les réactions chimiques des émotions qui leur sont présentées. C’est là une directive grossière, mais le corps y réagit. Cependant, si la radio s’activait, il ignorerait ces signaux grossiers et il écouterait les signaux raffinés provenant de l’humain lui-même.

Les gènes sont les attributs tridimensionnels du modèle quantique. Les marqueurs génétiques sont toujours en transition et ce que vous faites dans cette vie-ci se transmet biologiquement à votre descendance. C’est ce qu’on appelle le « karma biologique ». En d’autres mots, vous héritez de la composante tridimensionnelle de vos parents biologiques. Cependant, votre ADN contient aussi l’Akash de vos expériences de vie. Cela peut sembler complexe, car l’énergie tridimensionnelle et l’énergie quantique sont mélangées, mais ça ne l’est que pour l’esprit tridimensionnel puisque la composante tridimensionnelle héritée n’est qu’un attribut du casse-tête quantique.

Pouvez-vous changer les marqueurs génétiques pour la reproduction de vos gènes? Oui! Vous devenez ce que vous pensez. Le plus intéressant, c’est que vos enfants hériteront des effets de votre pensée! Vous êtes constamment anxieux? Les marqueurs réagissent à cela. Vous êtes en paix parce que vous venez de découvrir l’amour de Dieu? Les marqueurs y réagissent. Réfléchissez un peu: vous y êtes pour beaucoup dans la propension des marqueurs à la maladie et au déséquilibre dans la production des gènes, propension transmise à la génération biologique suivante.

J’ai incité mon partenaire à écrire un livre sur l’ADN et cet ouvrage sera disponible dans « l’année du trois ». Au cours de cette communication, je lui ai demandé de démontrer la divinité de l’ADN et son activité spirituelle. Réfléchissez un peu: si le créateur est en vous, alors la création elle-même y est aussi. Posez-vous la question: Comment cent mille milliards de boucles d’ADN peuvent-elles travailler ensemble comme une seule? Il doit bien y avoir quelque chose qui les unit! Tout à fait, et c’est le champ quantique qu’elles produisent. Ce champ est le Merkaba humain, un chariot sacré qui porte la maîtrise du fragment de Dieu qu’elles constituent. Réfléchissez encore: cela signifie que l’ADN n’est pas seulement intelligent, mais qu’il est conscient et qu’il « sait » ce dont vous avez besoin. Cependant, il ne fera rien en direction de ce pas quantique tant que l’être humain sacré ne lui aura pas dit d’entrer en action.

C’est pourquoi nous vous disons de ne pas séparer l’amour de Dieu du processus biologique, car en vous se trouve un système d’amour créé dans l’amour et alimenté par l’amour. Si vous devez « parler à vos cellules », la meilleure façon de le faire est d’abord de tomber amoureux d’elles et de les voir comme une belle création quantique beaucoup plus grandiose que vous ne le pensez. Elles font partie d’un récepteur géant qui n’attend que votre communication. Ne demandez pas seulement ce dont vous avez besoin. Soyez un partenaire amoureux du processus. Fusionnez avec sa quanticité et détendez-vous en elle. Comme vous ne pouvez séparer Dieu de votre ADN, pourquoi ne pas vous y joindre?

La plupart des humains n’émettront jamais rien sur la « radio de l’ADN « . Comme le récepteur n’entendra rien, les cellules feront ce qu’elles ont toujours fait, soit réagir aux réactions chimiques créées par le processus émotionnel et par la réalité tridimensionnelle qui les entoure.

Toutefois, les quelques humains qui se transforment affectent l’ensemble. C’est la base de l’énergie quantique. Il n’en faut pas beaucoup pour changer le goût de toute la soupe.

LA REGÉNÉRATION CELLULAIRE

Extraits du livre « 2011 Devenir : Éveiller le grand potentiel humain« , p. 19 à 23.
Éditions Ariane 2010


Admin
Admin

Messages : 340
Date d'inscription : 11/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://sphere-celeste.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum