faire son papier recyclé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

faire son papier recyclé

Message par Admin le Dim 22 Sep - 21:02

• préparation de la pâte
Matériel :
des vieux journaux, un sceau, une bassine, un mixeur dédié à cette activité.
Pour débuter dans le recyclage du papier, le plus facile est d'utiliser des vieux journaux. Le papier journal va mieux boire l'eau que le papier glacé des magazines.
Les pages des vieux journaux sont déchirées en bandelettes de 2 à 3 cm de large.
Les bandes sont ensuite découpées en petits morceaux qui sont déposés dans une bassine.
On les recouvre d'eau (de préférence chaude).
Lorsqu'il est mouillé, le papier se déchire beaucoup mieux.
Vous pouvez anticiper en laissant tremper le papier toute la nuit.
A force de trituration , les morceaux de papier se transforment en une espèce de pâte qui ressemble à de la "purée" pleine de grumeaux.
La pâte est grise car les encres utilisées pour imprimer les journaux sont solubles dans l'eau. Après plusieurs minutes, on ne voit presque plus de morceaux de papier.
Afin d'activer cette phase, on peut passer la pâte au mixeur (Attention, le mixeur ne doit pas être utilisé par les enfants !). La pâte est prête !
Fabrication de la forme
Pour quelques euros seulement, il est possible de fabriquer une forme qui vous permettra de réaliser de belles feuilles en papier recyclé.
Matériel :
o au moins deux châssis nus achetés dans un magasin d'arts graphiques (il en faut toujours deux de même taille ; sur le premier, on fixera la moustiquaire, le second servira de cadre). Pour commencer, prendre des châssis d'une taille approchant le format A5 (21 cm sur 15 cm environ). Lorsque vous maîtriserez la technique, vous passerez à des formats supérieurs.
o un morceau de moustiquaire acheté dans un magasin de bricolage. Avec 1 m de long sur la largeur du rouleau vous pourrez fabriquer toute une panoplie de formes. Choisissez une maille la plus fine possible.
o quelques punaises ou des clous de tapissier en laiton (inoxydable).
Fabrication :
o découpez la moustiquaire au format de votre châssis en y ajoutant 5 à 6 cm (de chaque côté) selon l'épaisseur du cadre.
o centrez le châssis sur la moustiquaire et repliez les bords. Bloquez avec les punaises.
o coupez l'excédent de moustiquaire pour faire de beaux angles..
fabrication de la feuille de papier,,,,
Matériel :
une bassine remplie de 10 litres d'eau et de taille adaptée à la forme, un sceau avec la pâte préparée, la forme que vous venez de fabriquer, quelques morceaux de feutre de taille supérieure au format de la forme ou des feuilles de journaux.
Pour commencer, stocker la pâte préparée selon la méthode indiquée ci-dessus dans un sceau. Dans une bassine, verser une dizaine de litres d'eau (ne pas la remplir complètement). Assurez-vous que la taille de la bassine vous permette bien d'utiliser la forme que vous avez fabriquée.

Verser trois ou quatre bonnes poignées de pâte directement dans la bassine remplie d'eau. Toutes les deux ou trois feuilles, il faudra rajouter une poignée de pâte dans la bassine pour que la quantité reste constante.
L'épaisseur de la feuille dépendra de la quantité de pâte présente dans la bassine et de la rapidité du mouvement.

Pour teinter la pâte, vous pouvez verser quelques pincées de pigments naturels directement dans la bassine. T
outes les feuilles fabriquées lors de la session seront de la même couleur. Astuce : vous pouvez commencer avec une couleur primaire, puis en rajouter une deuxième. Vous obtiendrez ainsi d'autres couleurs...
Vous pouvez aussi utiliser des épices pour colorer l'eau.
Prenez la forme et déposer dessus, côté tamis, le deuxième châssis Tenir fermement ces deux éléments et les bras tendus, placez-les le long de la bassine qui se trouve en face de vous
Ramenez doucement la forme en la maintenant horizontalement au fond de la bassine. Remontez délicatement la forme, et sortez-la de l'eau (sans faire de grands gestes)
Attendez quelques instants que l'eau s'écoule à travers le tamis .
Les fibres de cellulose restent au-dessus du tamis. La feuille prend forme !

Enlevez le cadre et recouvrez la feuille d'un morceau de feutre .
Retournez l'ensemble et posez-le sur la table.
En appuyant sur le tamis, on constate que de l'eau le traverse.
Il est possible d'éponger à ce moment-là .
En appuyant, on compresse les fibres et on récupère un maximum d'eau.
Lorsqu'il n'y a plus d'eau qui traverse, soulevez le tamis délicatement .
La feuille doit se détacher du tamis et rester sur le feutre.
Il ne reste plus qu'à mettre à sécher.
Vous pouvez utiliser un séchoir à linge pour cette phase.
Fixez les morceaux de feutre de la même façon que vous procédez pour le linge !
séchage de la feuille
De durée aléatoire, cette étape reste la plus longue mais ne nécessite pas d'intervention humaine.
Il suffit de laisser la feuille bien à plat ou suspendue au séchoir à linge, dans un endroit bien ventilé.
des ficelles tendues supportant les feuilles de journaux sur lesquelles ont été "couchées" les nouvelles feuilles de papier.
Une fois sèche, la nouvelle feuille se décolle comme un autocollant.

Attention aux bords : la barbe (terme utilisé pour parler des bords filandreux de la feuille) risque de rester sur son support et peu provoquer des déchirements. Bien s'assurer que la barbe se détache..

Admin
Admin

Messages : 333
Date d'inscription : 11/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://sphere-celeste.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum