Les repas, la mastication et l'Alimentation vivante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les repas, la mastication et l'Alimentation vivante

Message par Admin le Sam 21 Sep - 11:46

Les repas, la mastication et l'Alimentation vivante
Conseils pour l'organisation des repas

Evitez de boire au repas, ou à l'approche des repas, cela complique la digestion. Il est préférable de boire de l'eau en dehors des repas.

Attendez d'avoir faim pour manger, essayez de distinguer l'envie de manger de la vraie faim, un besoin impérieux de manger.


Composez vos menus en harmonie avec le cycle des saisons, et consommez dans la mesure du possible un maximum de produits locaux.

Si vous n'en êtes pas au "cru 100 %" commencez vos repas par du cru, des graines germées ou des crudités. Ils seront digérés rapidement sans stagner longtemps dans l'estomac.

Comme vous l'aurez compris, en Alimentation vivante, les aliments ne sont pas cuits pour leur conserver intacts leurs éléments vitaux. Manger cru ne signifie pas forcément manger cru et tout froid. Prévoyez de sortir les aliments du réfrigérateur quelques heures avant de passer à table pour ne pas manger trop froid et ne pas vous refroidir en consommant des aliments sortis du réfrigérateur. Mangez à température ambiante.

Pour consommer des aliments ou des boissons plus chaudes, il est possible de chauffer son assiette (si elle le supporte) au four ou à l'aide d'un chauffe-assiettes. Vous pouvez également réchauffer légèrement vos soupes froides crues, ou vous plats crus, sans dépasser 43°C. mais il est vraiment préférable de ne pas chauffer les aliments pour éviter qu'ils ne perdent leurs précieux enzymes.

Pour des plats plus chauds par beau temps, assiettes ou aliments, protégés des insectes et de la poussière, peuvent être exposés aux rayons du soleil.

Ne mangez pas trop tard le soir. Il est préférable de terminer la digestion avant d'aller se coucher et donc éviter de consommer des protéines le soir. (Elles nécessitent environ 4 heures de digestion).

Choisissez ce qui vous convient avec souplesse, sans sectarisme, sans oublier la convivialité. Evacuez vos pensées négatives, votre stress, vos soucis de votre esprit avant de passer à table. Evitez la télévision, les disputes, pendant les repas. Il convient aussi de prendre le temps de manger, de se poser le temps du repas et de manger le plus calmement possible dans la sérénité. Appréciez chaque bouchée que la nature vous offre, la chance que vous avez de manger sainement, ces aliments de choix qui vous nourrissent de façon optimale.

S'alimenter devrait rester une source de plaisir provenant d'une part des aliments eux-mêmes, agréables sur le plan sensoriel (goût, vue, odeur, texture), et d'autre part des conditions dans lesquelles a lieu la consommation, l'état d'esprit, le fait de partager le repas à plusieurs...

Préparez vos repas avec amour.

Vous pouvez consommer les fruits et légumes le plus naturellement possible, en croquant dedans ou en les mangeant nature après les avoir lavés, ou les apprêter légèrement :
en les mélangeant,
en les faisant mariner,
en les râpant plus ou moins finement ou en lasagnes végétales,
en les mixant,
en les liquéfiant au blender,
en extrayant leur jus,
en les déshydratant,
en les préparant selon des recettes simples sans cuisson...


Préparez des repas avec des ingrédients aux coloris variés, de belles assiettes riches en couleur, forme, texture.

En savoir plus sur l'importance des couleurs dans l'assiette :
www.aliv-e.com/fr/education/articles/7_couleurs.asp

Variez les textures des aliments, les croquants (radis, céleri, fenouil, noisette.. ), les graines germées, les petits entiers : petits légumes ou fruits frais, séchés ou secs, les tranches (agrumes, pommes, tomate, concombre, jeune courgette...), les tartinables (pâté végétal...), les feuilles (salade, endive, mâche...), les liquides (jus, soupe...), les crémeux (au mixer ou au blender), les râpés ou les juliennes (à la râpe, la mandoline ou le robot), les tagliatelles, les nouilles, les spirales : à la râpe, au rouet taille-légumes (saladacco, découpeur de spirale, spiral slicer, découpeur Spirooli... ) ou avec une cuillère à nouilles, pour savourez des repas variés dont on ne se lasse pas.

Desserts et friandises devraient n'être servis qu'occasionnelement car ils ne sont pas indispensables en Alimentation vivante. Ils ne sont pas recommandés aux personnes ayant des problèmes de métabolisme des glucides.

Mangez avec modération, les aliments vivants, crus et intégraux sont très nourrissants. Même en Alimentation vivante, l'excès peut être nocif. Evitez de vous resservir et de manger au-delà de vos besoins physiologiques.

Pour une digestion optimale, il vaut toujours mieux combiner le moins possible d’aliments ensemble. Optez pour la simplicité.
En savoir plus sur les combinaisons alimentaires et l'Alimentation vivante.


Pour varier les présentations et confectionner des tagliatelles, des guirlandes ou des spaghettis de légumes pour réaliser des présentations créatives et appétissantes dans vos assiettes, ou des décorations de plats festives et originales, vous pouvez utiliser un petit appareil, le taille-légumes Joyce Chen. En savoir plus sur cet appareil manuel et regarder la vidéo sur le site nature-vitalite.com.


*****

Le grignotage

Ne vous laissez pas tenter par le grignotage, il fatigue l'organisme. Evitez de manger entre les repas.

Voir complément d'information sur ce site :
www.robertmasson.com/dossier-grignotage.htm


*****

Admin
Admin

Messages : 340
Date d'inscription : 11/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://sphere-celeste.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Les invitations

Message par Admin le Sam 21 Sep - 11:47

Les invitations

Lorsque vous êtes invités, ce ne sera pas toujours facile de rester fidèle aux principes d'une alimentation vivante. Mais ce n'est pas une catastrophe pour autant, si pour être d'agréable compagnie et profiter de ces moments d'échange et de partage, vous faites honneur aux plats préparés pour les invités. Il y a souvent des aliments crus même en alimentation traditionnelle : les olives, les fruits secs, les crudités, la salade,... dont vous pourrez vous régaler sans enfreindre le régime. Consommez un peu des aliments cuits (qui ne font pas partie de ceux que prône l'alimentation vivante) mais sans en abuser. S'il est prévu que chaque invité apporte un plat ou une partie du repas mis en commun, amenez de préférence un plat cru, une de vos (nouvelles) spécialités, que vous serez fiers de faire découvrir. Vos hôtes seront peut être surpris de constater que manger cru ne rime pas forcément avec manger triste. Avoir du plaisir à être entre amis ou avec vos proches est important aussi à votre bien-être, ne stressez pas à cause de vos choix alimentaires.


Quelques idées pour faire face au regard des autres sur ses choix alimentaires :
http://veganbio.typepad.com/...faire-face-au-regard-des-autres...html


*****

Admin
Admin

Messages : 340
Date d'inscription : 11/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://sphere-celeste.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les repas, la mastication et l'Alimentation vivante

Message par Admin le Sam 21 Sep - 11:48

La mastication

La digestion commence avec l'arrivée en bouche des aliments. Lors de la mastication, ils sont broyés par les dents et dégradés chimiquement par les sucs enzymatiques présents dans la salive. Un repas suffisamment mastiqué est le pré requis d'une bonne digestion n'entraînant ni ballonnement ni fatigue.

Liquide ou solide, chaque aliment devra être correctement insalivé. Mastiquez et mâchez bien tous les aliments avant de les avaler, même s'il s'agit d'aliments liquides, selon la formule : "Mange ce que tu bois et bois ce que tu manges." afin de bien préparer la digestion et de profiter de tous les bienfaits contenus dans les végétaux, laissez au palais le temps des plaisirs gustatifs. Mâchez bien, profitez des saveurs subtiles des aliments et guettez les signes de la satiété. Vous apprendrez avec le temps à faire la différence entre votre véritable faim et l'envie de manger. L'alimentation vivante, par sa richesse en nutriments est vite rassasiante.

La digestion étant facilitée, vous ne ressentirez plus avec une alimentation vivante, les coups de pompe et la fatigue qui succèdent aux repas lourds et copieux.

Les aliments liquéfiés avec un blender présentés en soupe crue ou en smoothies, sont en fait réduits finement en purée plus ou moins liquide, faciles et rapides à préparer et il serait aisé de les consommer en peu de temps. Cependant ce sont des aliments très concentrés, ils peuvent constituer à eux seuls un vrai repas. A ce titre, prendez le temps de les déguster et de profiter de leur saveur et consistance agréables pour les digérer, absorber et éliminer facilement.


*****

Précautions pour manger cru

Cru ou pas cru, l'hygiène est nécessaire pour la préparation des repas et la conservation des aliments. Ustensiles, plan de travail, matériel doivent être régulièrement entretenus. Le réfrigérateur également, ce dernier sera dégivré régulièrement et nettoyé avec soin. Les mains devront être d'une hygiène absolue. Les aliments consommés crus doivent être bien nettoyés, préparés seulement avant d'être consommés et stockés si besoin au frais.

Pour éviter les risques d'intoxication ou de maladies parasitaires, voir les précautions pour manger cru :
www.fureurdesvivres.com/...precautions-pour-manger-cru


*****

Envisagez si besoin, la consommation de compléments alimentaires et/ou de vitamine B12, rare dans le règne végétal.

Des causes multiples peuvent expliquer que vous avez, au départ du changement de diète, des carences en nutriments essentiels : la consommation d'aliments raffinés, cuits à haute températures, ou de conserves, de produits stérilisés ou irradiés, l'épuisement des sols, la cueillette réalisée avant maturité, la déperdition de vitamines lors des transports et des stockages, la pollution, le stress...

Petit à petit en ayant une alimentation faisant une part de plus en plus grande aux aliments vivants, vous allez retrouver un apport intéressant et naturel en vitamines et sels minéraux. Cependant les végétaux, même bio, sont moins riches en nutriments qu'ils ne l'étaient quelques décennies auparavant. Et même en nourrissant le corps correctement, vous serez peut être soumis dans votre vie à la pollution et au stress. Ayez une alimentation variée et faites des contrôles pour éviter les éventuelles carences.


*****

Admin
Admin

Messages : 340
Date d'inscription : 11/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://sphere-celeste.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les repas, la mastication et l'Alimentation vivante

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum